Touchée par la grâce de Dieu !

 

J’ai été touchée par la grâce et il m’a fallu une année entière pour comprendre la transformation qui était en train de s’opérer dans ma vie !

 

         Tout d’abord, j’ai eu un songe où je recevais le Saint Esprit, j’ai vu nettement une colombe se poser sur le haut de mon crâne ; je ne me souviens plus des détails. J’ai fait le rapprochement avec ce qui m’est arrivé le 5 juillet 2016. Alors que je me sentais triste, pensant à mon papa décédé un an plus tôt, j’ai ressenti comme une présence, un souffle léger et frais sur mon épaule gauche et j’ai senti une très bonne odeur qui m’a rappelé celle de mon papa. Aussitôt, je me suis mise à chanter un chant mélodieux, très doux, dans une langue que je ne connaissais pas et des larmes de joie m’ont inondée. Je ne me souviens pas si ça a duré longtemps, je n’avais plus aucune notion du temps et de l’espace ; je me suis sentie remplie d’un amour indescriptible.

 

         Dans un premier temps, je n’ai pas compris ce qui m’arrivait. Depuis plus de trente ans, je suis en recherche spirituelle et déjà, lorsque j’étais enfant, je voulais entrer dans les ordres et devenir religieuse. Pendant des années, j’ai étudié la Bible, seule ! Je n’ai pas tout saisi, car j’essayais de comprendre avec mon intellect ; alors qu’elle doit être lue avec le cœur [l’esprit] et surtout avec une aide précieuse, celle du Saint Esprit.

 

         J’ai demandé à être guidée et j’ai reçu nettement ce message court : 1Corinthiens 14 ; habituée au Nouveau Testament, je suis allée lire le contenu que voici :

 

         « 1Corinthiens 14 à partir du verset 1, il est écrit : « 1Recherchez l’amour. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie. 2En effet, celui qui parle en langue, ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères. 3Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console. 4Celui qui parle en langue s’édifie lui-même ; celui qui prophétise édifie l’Église… »

 

         Maintenant je lis la Bible avec l’aide du Saint Esprit et tout s’éclaire pour moi. Le Saint Esprit est représenté par une colombe, il peut être un vent impétueux, un vent frais et léger, une source d’eau vive, un feu ardent etc.

 

         J’ai compris que j’étais touchée par le Saint Esprit. Je me suis mise à communiquer avec Lui et Il m’a guidée jusqu’à une Église locale. J’ai été tentée par deux reprises en avril, mais le cœur n’y était pas ; le Saint Esprit m’a choisi la date du 7 mai 2017. J’y suis allée avec une amie musulmane. Ce jour-là, le pasteur Monique, à la tête de cette Église, était absente. C’est un pasteur brésilien, Pasteur Jorge, qui était convié ; il avait l’onction du Saint Esprit, et j’ai été touchée de nouveau. Cette fois, par un feu puissant ! J’étais au bord de l’allée, j’ai senti une main sur mon épaule droite et j’ai eu l’impression de recevoir une couverture chaude et lourde. Je me suis assise et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps sans pouvoir contrôler quoi que ce soit. A la fin du culte, le pasteur nous a invités à venir prendre un peu plus d’onction… j’étais la première ! Alléluia !

 

         Cependant, cette fois, la puissance de l’Esprit de Dieu m’a couchée. Heureusement qu’il y avait quelqu’un de l’Église derrière moi pour me recueillir. Je me suis retrouvée allongée de tout mon long sur le sol ; et la première chose qui m’est venue à l’esprit : « Oups, comment vais-je faire pour me relever ; sachant qu’une fois au sol, je ne peux pas sans un appui. Pas de panique, le Saint Esprit avait tout prévu. Je me suis relevée aussi facilement que lorsque j’avais 20 ans ! Alléluia !

 

         Depuis, je ne rate aucun culte car je vais chercher ma nourriture spirituelle, indispensable à ma survie ! Je grandis lentement, mais sûrement. C’est le deuxième mois où j’expérimente le jeûne et les prières à l’Église, sur trois jours. Je ne pensais pas pouvoir y arriver. C’est logique, de moi-même, je ne peux rien faire ; mais en m’en remettant au Saint Esprit, c’est du gâteau !

 

         Le Saint Esprit est l’Esprit de Dieu, l’Esprit de Jésus en chaque personne qui est née de nouveau. Je ne vis plus, le Saint Esprit vit en moi et c’est Lui qui guide mes pas dans tout ce que j’entreprends tout au long d’une journée. C’est fabuleux, car Il sait tout, voit tout, est présent partout et peut tout ! Il n’y a plus d’erreur possible ; sauf lorsque j’oublie de m’en remettre à Lui et à Lui seul ! Amen !

 

         Vous vivez la même chose ? Voulez-vous partager avec moi ?

 

         Merci d’exister et d’être là !

 

Petite citation de Joseph Campbell : Nous devons renoncer à la vie que nous avions prévue, pour pouvoir vivre celle qui nous attend !